Les charges de copropriété  : Les lots du rez-de-chaussée ne doivent pas participer aux dépenses de l'ascenseur car cet élément d’équipement commun  ne présente aucune utilité pour euxLes charges de copropriété : Les lots du rez-de-chaussée ne doivent pas participer aux dépenses de l'ascenseur car cet élément d’équipement commun ne présente aucune utilité pour euxLes lots du rez-de-chaussée ne doivent pas participer aux dépenses de l'ascenseur car cet élément d’équipement commun  ne présente aucune utilité pour eux

Conseils pour réduire les charges de copropriété Les lots du rez-de-chaussée ne doivent pas participer aux dépenses de l'ascenseur car cet élément d’équipement commun  ne présente aucune utilité pour euxLes lots du rez-de-chaussée ne doivent pas participer aux dépenses de l'ascenseur car cet élément d’équipement commun ne présente aucune utilité pour euxLes charges de copropriété  : Les lots du rez-de-chaussée ne doivent pas participer aux dépenses de l'ascenseur car cet élément d’équipement commun  ne présente aucune utilité pour eux

Conseils pour réduire les charges de copropriété Les lots du rez-de-chaussée ne doivent pas participer aux dépenses de l'ascenseur car cet élément d’équipement commun ne présente aucune utilité pour eux


Conseils pour réduire les charges de copropriété Les lots du rez-de-chaussée ne doivent pas participer aux dépenses de l'ascenseur car cet élément d’équipement commun  ne présente aucune utilité pour euxLes lots du rez-de-chaussée ne doivent pas participer aux dépenses de l'ascenseur car cet élément d’équipement commun ne présente aucune utilité pour euxLes charges de copropriété  : Les lots du rez-de-chaussée ne doivent pas participer aux dépenses de l'ascenseur car cet élément d’équipement commun  ne présente aucune utilité pour eux

Ascenseur : les lots du rez-de-chaussée ne doivent pas participer aux dépenses y afférentes car cet élément d’équipement commun ne présente aucune utilité pour eux,. sauf néanmoins dans l’hypothèse où il desservirait des lots situés au sous-sol de l’immeuble. Dans ce dernier cas, si un copropriétaire réside par exemple au rez-de-chaussée et possède par ailleurs un lot cave au sous-sol, il participera aux dépenses relatives à l’ascenseur, non pas au prorata des ses tantièmes ‘appartement’ mais au prorata de ceux attachés à son lot cave,. même s’il n’utilise que l’escalier pour s’y rendre. Mais pour les lots en étage, le principe est simple : le paiement des charges d’ascenseur est obligatoire et aucune dérogation n’est possible. Même une impossibilité d’utilisation temporaire due, par exemple, à la réalisation de travaux de maintenance pendant plusieurs jours, ne peut dispenser les copropriétaires de participer aux charges. Seul un arrêt définitif de l’ascenseur pourrait justifier une telle exonération.. De même, un copropriétaire qui entendrait empêcher l’ascenseur de desservir l’étage où se trouvent tous ses lots en condamnant ce dernier ne pourrait pas exiger d’être dispensé de payer les charges d’ascenseur.


Revenir à Comprendre les charges de copropriété





Tout savoir sur Nos engagements qualité et le logiciel syndic copropriété Voir aussi Nos engagements qualité Déclaration CNIL
Notre politique de confidentialité Mieux nous connaitre
Questions-Réponses Nos conditions générales
F.A.Q Vos demandes de devis


Conseils pour réduire les charges de copropriété Les lots du rez-de-chaussée ne doivent pas participer aux dépenses de l'ascenseur car cet élément d’équipement commun ne présente aucune utilité pour eux



Plateforme de solutions immobilières VILOGI