Loi ELAN 2018
Les rubriques Logiciel Gestion locative
Assistance comptable à la gestion locative !  avec le logiciel gestion locative
Assistance comptable à la gestion locative !

VILOGI vous libère ponctuellement des difficultés que vous rencontrez dans les tâches de comptables de votre gestion locative immobilières!

VILOGI en partenariat avec
L

Être adhérent de l’UNIS, c'est bénéficier de nombreux avantages, permettant d'exercer sa profession en ayant la garantie d’être en conformité avec la réglementation, particulièrement complexe et en évolution permanente.

Numérisation de la location

Loi ELAN et Décrets avec le logiciel de gestion locative copropriété en full web

Une nouvelle loi sur le logement La loi ELAN a été publie au JO le 24 novembre 2018

Cette nouvelle loi dite "Elan" ou loi "portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique".

Ce texte en date du 23 novembre 2018 compte 234 articles et touche à la réforme de nombreux domaines : copropriété, location, construction, urbanisme…et notamment la transmission des documents relatifs à la location par voie dématérialisée comme le reglement de copropriété, les dossiers de diagnostic technique, les contratx de location comme les baux...

Le Conseil constitionnel a validé la majorité des dispositions dans sa décision en date du 15 novembre 2018.


Les objectifs de la loi ELAN pour l'évolution du numérique dans le logement

L'objectif de cette mesure est d'autoriser le Gouvernement à prendre par ordonnance deux mesures principales :

  • créer un régime d’agrément qui permettra de sécuriser, promouvoir et accompagner l’usage du numérique dans l’établissement des contrats de location,
  • améliorer le recueil des données relatives aux contrats de location du parc locatif privé pour une plus grande transparence.

Le contenu de loi ELAN portant sur l'évolution du numérique

Dans les conditions prévues à l’article 38 de la Constitution, le Gouvernement sera habilité à prendre par ordonnance toute mesure relevant du domaine de la loi pour :

1 - Définir un régime d’agrément des prestataires (les agents immobiliers et autres intermédiriares) qui assistent les propriétaires et les locataires dans l’établissement du contrat de location à l’aide d’outils numériques permettant à la fois :

2 - Améliorer la connaissance des données relatives à ces contrats de location en :

  • déterminant les obligations et modalités de transmission, à l’État et à l’association nationale d'information sur le logement (ANIL), des données relatives à ces contrats (y compris ceux en cours d’exécution à la date d’entrée en vigueur de l’ordonnance, en prévoyant, le cas échéant, des règles spécifiques pour les contrats donnant droit à des avantages fiscaux liés à l’investissement locatif),
  • prévoyant les sanctions applicables en cas de non-respect de ces règles,
  • déterminant les modalités de conservation et d’utilisation de ces données par l’État et l’association,
  • déterminant les conditions de la mise à disposition du public des résultats des traitements effectués sur ces données.

Le texte reprend les dispositions initiale ISSU DE LA CMP

Le texte sur la loi ELAN, relative à l'évolution du numérique dans les logements, ajoute trois dispositions qui ont un impact sur les relations entre les bailleurs et les locataires.

  • La communication du règlement de copropriété

    • Lorsque l'immeuble est soumis au statut de la copropriété, le copropriétaire bailleur est tenu de communiquer au locataire les extraits du règlement de copropriété concernant :

      • la destination de l'immeuble,
      • la jouissance et l'usage des parties privatives et communes, et précisant la quote-part afférente au lot loué dans chacune des catégories de charges.
    • Le texte de 2018 précise que ces extraits du règlement de copropriété sont communiqués par voie dématérialisée, sauf opposition explicite de l'une des parties au contrat. 
  • La communication du dossier de diagnostic technique

    • Le dossier de diagnostic technique sera désormais communiqué au locataire par voie dématérialisée, sauf opposition explicite de l'une des parties au contrat.
  • Les sanctions de la non-communication des informations à l'observatoire local des loyers (article 53 bis)

    • Les professionnels qui interviennent, à quelque titre que ce soit, lors de la conclusion du contrat de bail d'un logement, lors de la location ou pour en assurer la gestion locative communiquent à l'observatoire local des loyers compétent des informations relatives au logement et au contrat de location. Il en est de même pour tout bailleur possédant une part significative des locaux constituant le parc de référence à l'échelle de la zone géographique.
    • Ces communications s'effectuent directement ou par l'intermédiaire d'un organisme tiers qui transmet ces informations selon une méthodologie validée par l'instance scientifique.
    • La CMP fixe des sanctions en cas de non-respect de cette obligation.
    • Les manquements à l'obligation sont punis d'une amende administrative, prononcée par le représentant de l'Etat dans le département, dont le montant ne peut être supérieur à 5 000 € pour une personne physique et à 15 000 € pour une personne morale. L'amende est prononcée après que l'intéressé a été informé de la possibilité de présenter ses observations dans un délai déterminé. Le montant de l'amende est proportionné à la gravité des faits constatés.
Les avantages des solutions en full web VILOGI

VILOGI, un visionnaire qui démocratise le télétravail dans la gestion immobilière


Si VILOGI s’imposait déjà comme l’acteur innovant de référence dans la gestion immobilière digitalisée, la crise sanitaire en fait désormais un allié de premier choix pour accompagner les gestionnaires dans leur activité.
En mode SaaS, ses logiciels totalement adaptés au télétravail peuvent être utilisés de n’importe quel endroit sans la moindre contrainte technique, ni d’équipement.

Totalement en phase avec l’ère du temps, et la crise sanitaire que nous traversons, les logiciels en mode SaaS de VILOGI, entreprise pionnière sur cette technologie à destination des acteurs de l’immobilier, favorise le télétravail. Loin des logiciels du siècle dernier, installés et vendus par poste de travail, VILOGI qui a initié dès 2010, le premier outil métier en mode Full Web dédié aux administrateurs de biens, propose ainsi une plateforme de gestion immobilière regroupant l’ensemble des outils inhérents à la bonne marche de leur activité.
Avec cette solution, accessible en ligne, aucune installation n’est nécessaire.
Disponible instantanément, elle permet à nos 1500 clients (Homeland, ALTER Immo, CM Gestimmo, ACCE Immo, Cotoit…) de travailler en toute mobilité, de n’importe où, que ce soit dans la gestion de syndic ou la gestion locative.
Ce package de gestion tout inclus, comprend les logiciels, l’extranet, les applications mobiles, les API… Nous sommes d’ailleurs les seuls à avoir une bibliothèque d’API publique, qui permet à l’ensemble des solutions innovantes autour de l’immobilier, de collaborer pour une gestion immobilière dématérialisée.
De manière globale, l’offre permet ainsi de développer des modèles économiques originaux avec, par exemple, une mutualisation de back office ou une externalisation afin d’optimiser l’utilisation des ressources rares.
Les offres partenaires s’intègrent en toute simplicité grâce à la bibliothèque d'API.
/* * de vilogi.com Mai 2020 * 2 scripts de tracking Linkedin */