Tous les tutoriels Gérance
Offrez plus à vos copropriétaires, locataires et bailleurs, pour gagner plus!
Externalisez votre portefeuille de gestion locative !  avec le logiciel gestion locative
Externalisez votre portefeuille de gestion locative !

Confiez la gestion quotidienne de votre gestion locative et concentrez-vous sur vos clients!

VILOGI en partenariat avec
L

Être adhérent de l’UNIS, c'est bénéficier de nombreux avantages, permettant d'exercer sa profession en ayant la garantie d’être en conformité avec la réglementation, particulièrement complexe et en évolution permanente.

Apurement des charges locatives du locataire (théorie)

Charges locatives récupérables par les copropriétaires auprès de leurs locataires


Le traitement de l'apurement des charges par le gestionnaire avec le logiciel de gestion locative VILOGI

Rappelons que les charges locatives (récupérables sur le locataire) sont définies de manière exhaustive par le décret du 26 août 1987 :

  • Le bailleur doit justifier les charges dont il demande le remboursement à son locataire
  • Les charges locatives sont obligatoirement récupérables pour leur montant réel, en cas de location vide
  • Le montant des charges locatives n'est pas connu au jour le jour par le bailleur, c'est pour cette raison que le locataire verse tous les mois une provision de charges
  •  La provision pour charges est définie à partir des charges constatées précédemment par le bailleur lors des régularisations des charges.
  • Le propriétaire calcule la part des charges qui sont récupérables sur son locataire pour le bien qu’il loue,  en divisant par 12 le montant prévisionnel de charges récupérables pour l’année à venir afin d'appeler chaque mois le montant des provisions pour charges auprès du locataire en même temps que le loyer.
  • Chaque année, le propriétaire-bailleur effectue une régularisation des charges, qui consiste à faire la différence entre les charges réelles constatées et les provisions pour charges.

Régularisation annuelle des charges locatives auprès du locataire

  • Les charges locatives appelées mensuellement en même temps que le loyer principal sont versées par le locataire sous forme de provision.
  • En fin d'année, ces provisions pour charges locatives doivent faire l'objet d'une régularisation annuelle afin de prendre en compte le montant réel des charges constatées.
On utilise différentes expressions comme «régulatisation des charges locatives», «apurement des charges locatives»... selon l’article 23 de la loi du 6 juillet 1989. Les charges locatives peuvent faire l'objet d'un versement provisionnel et doivent faire "l'objet d'une régularisation annuelle". La liste des charges exigibles est fixée par le décret n° 87-713 du 26 août 1987. 

La régularisation est effectuée lorsque le bailleur reçoit le décompte annuel des charges de copropriété :

  • Pour ce faire,n il fait les comptes et vérifie si la provision des charges a bien couvert les dépenses réelles constatées.
  • Si les dépenses réelles sont supérieures aux provisions, il demandera au locataire un complément.

A l'inverse,  si le montant des dépenses réelles est inférieur aux provisions pour charges, le bailleur remboursera la différence.

Le locataire peut à l'occasion de l'apurement de ses charges locatives, demander à consulter les documents justificatifs (factures, relevés....) que le bailleur doit tenir à sa disposition pendant un délai de six mois à compter de l'envoi du décompte des charges.


Voici les schémas des mouvements financiers relatifs à la régularisation des charges

Dans ce premier cas :

  •  Les charges réelles constatées par le bailleur sont supérieurs de 175€ par rapport au total des 12 provisions pour charges appelées sur le compte du locataire
  • 3 mouvements sont à générer
régularisation des charges du locataires avec le logiciel immobilier de gestion locative VILOGI

Voici les schémas des mouvements financiers relatifs à la régularisation des charges

  1. Ecriture d'affectation du complément de charges sur le compte du loctaire.
  2. Enregistrement du paiement du locataire
  3. Passage de transfert du complément de charges à rembourser au bailleur (cette écriture est passée automatiquement par le logiciel de gestion locative, lors du passage du mouvement de paiement du locataire).
Attention: cette écriture ne tient pas compte des éventuels honoraires à retenir sur le compte du bailleur qui reste fonction des conditions contractuelles passées entre le gestionnaire et le bailleur.

Mouvements de régularisation des charges lorsqu'elles sont inférieures aux provisions

  • Dans ce deuxième cas, les charges réelles constatées par le bailleur sont inférieures aux provisions pour charges appelées tout au long de l'année sur le compte du locataire
  • Dans ce cas, il y aura lieu de rembourser au locataire le trop payé comme sur les mouvements présentés sur l'image ci-dessous
Tutoriel logiciel immobilier pour syndics et administrateurs de biens

Mouvements de régularisation des charges lorsqu'elles sont inférieures aux provisions


Comment passer la régularisation des charges du locataire sur le le logiciel immobilier de gestion locative VILOGI

  • Onglet FINANCES
  • Rubrique FACTURER UN LOCATAIRE
Facturer un locataire de la régularisation des charges avec le logiciel immobilier de gestion locative

Comment passer la régularisation des charges du locataire sur le le logiciel immobilier de gestion locative VILOGI

 

 

 

 

Questions réponses du support correspondantes à cette rubrique
  • La régularisation des charges n La régularisation des charges n'apparait pas sur le CRG du bailleur
  • Comment retenir les charges de syndic sur le compte du bailleur Comment retenir les charges de syndic sur le compte du bailleur
  • Pièce comptable concernant les charges du locataire Pièce comptable concernant les charges du locataire
Les avantages des solutions en full web VILOGI

LA GESTION IMMOBILIÈRE EN TÉLÉTRAVAIL!


Créé en 2010, VILOGI est un éditeur de logiciels nouvelle génération.
Développés en full web, ces outils s’adressent aux professionnels de l’immobilier, administrateurs ou bailleurs sociaux désireux de trouver des solutions dématérialisées de gestion de syndics de copropriété et de gestion locative.
Indispensables par les temps qui courent.
Premier éditeur de logiciels métiers en mode full web, VILOGI revendique sa volonté d’accompagner la transformation digitale des acteurs de la copropriété et de la gestion de biens.
Contrairement à d’autres logiciels, ces outils ne dépendent d’aucun système d’exploitation et sont directement accessibles en ligne.
On peut se connecter de n’importe où et avoir accès à la totalité de ses documents.
Un atout non négligeable dans le contexte de crise sanitaire actuel où le télétravail s’impose...